Bienvenue sur Nintendo-Difference

L'inscription sur Nintendo-Difference est totalement gratuite et vous permet de bénéficier de toute l'actualité des jeux vidéo et de la Nintendo Switch, de la Nintendo 3DS et de la Wii U. Accès aux commentaires de news, aux concours de jeux vidéo, etc...

Connexion :

Mot de passe oublié ?

S'enregistrer

Twitter Facebook Rss Rejoignez nous !
PODCAST #80
Nintendo Switch & Zelda : questions & réponses
Accueil podcast Télécharger le podcast
NEWS
Support Développeur Nombre de joueurs Sorties
 Mobile  Intelligent Systems  1 02/02/2017
02/02/2017
02/02/2017
Editeur Genre Divers
 Nintendo  Tactical-RPG     Site officiel
18 commentaire(s)
mob
Test mobile de Fire Emblem Heroes

 Par Draco,
 le 17/02/2017 à 12H48

Peu de temps après la sortie en grande pompe de Super Mario Run sur IOS et bientôt sur Android, Nintendo poursuit son ouverture au public du jeu mobile en proposant, avec plus de discrétion, une version free to play d'une autre grande licence historique de la firme. Fire Emblem a tout récemment gagné sa popularité en occident grâce à ses titres sortis sur 3DS, Awakening et Fates, deux succès commerciaux qui ont remis la licence au goût du jour, en sachant rester exigeants malgré certaines infidélités au concept original. Toujours développé par Intelligent Systems, en collaboration avec le géant japonais du mobile DeNa, ce dénommé Heroes va encore plus loin. Il conserve le système de combat ancestral dans sa forme, mais en simplifie le fond, contrairement à l'adaptation du plombier moustachu pour lequel le gameplay régressif s'est totalement plié aux habitudes des joueurs sur mobile. Fire Emblem Heroes, bien qu’il représente une bonne entrée en matière pour les novices, parvient-il à conserver l'intérêt et l’addiction alloués à ses illustres prédécesseurs ? [Cliquez pour accéder au test]

Test rédigé par Chozo

 



Afficher / Masquer les commentaires

18 commentaire(s)
COMMENTAIRES
a dit le vendredi 17 février 2017 à 11:57

J'avais vu le test avant la news d'annonce, j'ai donc commencé à le lire et c'est bien écrit et bien détaillé, donc bravo le nouveau Ca confirme en tout cas que tout n'est pas réussi dans ce jeu, bon je vais terminer de lire le test avant, j'attendais l'avis de ND pour me faire un avis vu que j'ai pas trop de temps en ce moment et est-ce que ça mérite que mon illustre moment à couler un bronze (désolé mesdames) soit passé à jouer à ce jeu
a dit le vendredi 17 février 2017 à 12:45

Je reste toujours pas emballé par un jeu sur un écran mobile, c'est fou ! Alors peut-être qu'avec une tablette j'aurais un avis différent mais ce n'est pas le cas donc... pour les jeux j'ai besoin d'un grand écran, ça explique aussi que le fait de transporter ma Switch ne me fasse ni chaud ni froid ! Je veux être installé dans mon fauteuil, c'est tout, quand je sors jouer ça ne me traverse même pas l'esprit !
a dit le vendredi 17 février 2017 à 13:07

Pour moi le problème des jeux mobiles vient de leur principe même. Quel que soit l'univers adapté, on se retrouve toujours avec un pseudo "jeu gratuit" répétitif et basique, dans lequel il faut forcément investir quelques euro pour avancer. Malheureusement FE Heroes ne déroge pas à la règle. C'est dommage parce que la plate-forme s'y prête bien...
a dit le vendredi 17 février 2017 à 13:38

C'est ça qui est dingue, le public mobile est habitué à la "gratuité" et gueule dès que les jeux sont vendus un peu cher (Mario Run, JRPGs), sans se rendre compte des limitations induites par le modèle FTP en terme de profondeur de jeu et de mécanismes.
Le modèle FTP c'est quand même une des pires saletés qui ait émergé ces dernières années, impactant la qualité des jeux qui l'adoptent et dévalorisant les productions qui ne l'adoptent pas.
a dit le vendredi 17 février 2017 à 18:11

Bon en même temps on parle du public "mobile", des gens qui ne sont pas issus du jeu vidéo pur tel que nous l'avons connu et le connaissons et pour qui un jeu vidéo est jetable, et ne se joue que par sessions courtes. Le simple fait de remettre en question le concept de gratuité d'un jeu peu créer un rejet total alors qu'en vérité ils sont souvent perdants. Mais il ne faut pas oublier qu'il y a de nombreux joueurs qui veulent des free-to-play parce qu'ils permettent de ne jamais passer à la caisse et d'ailleurs ils ne passent pas à la caisse. C'est sans doute pour ça qu'un jeu à 10 ? comme Mario à pu choquer et gêner avec un business-model issu du jeu vidéo pour des gens qui n'en sont ni issus ni habitué !
a dit le vendredi 17 février 2017 à 19:11

Citation (Chozo @ vendredi 17 février 2017, 13:07)
Pour moi le problème des jeux mobiles vient de leur principe même. Quel que soit l'univers adapté, on se retrouve toujours avec un pseudo "jeu gratuit" répétitif et basique, dans lequel il faut forcément investir quelques euro pour avancer.

Tout les jeux mobiles ne sont pas F2P. Et tous les F2P ne sont pas répétitifs et basiques.

Citation (R.Z. @ vendredi 17 février 2017, 13:38)
Le modèle FTP c'est quand même une des pires saletés qui ait émergé ces dernières années, impactant la qualité des jeux qui l'adoptent et dévalorisant les productions qui ne l'adoptent pas.

Tout dépend de la manière dont il est utilisé. Il y a des développeurs qui savent s'en servir pour faire des jeux intéressants ET financièrement accessible à tous. Sauf que la plupart des "vrais joueurs" ne se renseignent absolument pas et considère arbitrairement le jeu mobile comme de la merde.

Citation (Draco @ vendredi 17 février 2017, 18:11)
Bon en même temps on parle du public "mobile", des gens qui ne sont pas issus du jeu vidéo pur tel que nous l'avons connu et le connaissons et pour qui un jeu vidéo est jetable, et ne se joue que par sessions courtes.

Dans le public "mobile", il y a aussi beaucoup de gens qui sont issus du jeu vidéo classique, mais n'ont plus le temps ou l'envie d'y consacrer un budget significatif.
a dit le vendredi 17 février 2017 à 22:27

Mouais donc moins de temps, moins d'envie et moins de budget... Donc des jeux moins bons cqfd...
a dit le vendredi 17 février 2017 à 23:06

C'est justement pour ça KJ, que personnellement je considère les jeux mobiles comme des sous-jeux, destinés soit au grand public pas forcément fan de jeux vidéo mais pas contre un petit divertissement à sessions courtes soit à d'anciens gamers qui ont moins d'intérêt pour le jeu vidéo, moins de temps à y consacrer et qui tire donc le jeu mobile vers le bas. Et puis sans parler de tout ça, l'expérience de jeu sur de petits écrans est forcément réduite à son plus simple appareil, pas facile donc surtout que la maniabilité se base forcément sur des commandes tactiles pas forcément idéales, bref je pense que Nintendo a raison de ne pas en faire plus s'ils ne veulent pas se louper dans ce secteur. Pour le moment ils ont tout compris.
a dit le vendredi 17 février 2017 à 23:45

Citation (Chozo @ vendredi 17 février 2017, 22:27)
Mouais donc moins de temps, moins d'envie et moins de budget... Donc des jeux moins bons cqfd...

Ouais, sauf que tu n'as rien "démontré", là. C'est même très simpliste comme raisonnement. unsure.gif

Ce n'est pas le prix qui fait fondamentalement la qualité d'un jeu. Et on peut trouver de bons titres, même en F2P. Bien entendu, le modèle induit certaines limitations et peut conduire à certains abus. Un bon F2P nécessite donc un très bon équilibre. Cela dit, on trouve sur consoles bon nombre de titres payants qui ne sont pas plus complexes et ni plus variés que les F2P mobiles. Mais comme ils sont sur de "vraies consoles" pour de "vrais joueurs", c'est pas pareil, tu comprends. Le plus drôle, c'est lorsque que certains titres mobiles arrivent sur consoles ou PC et deviennent soudainement "fréquentables".

En tout cas, la réalité du jeu mobile, c'est qu'il touche une immense frange de joueurs. De celui qui passe cinq minutes sur un petit jeu à la con pour passer le temps en attendant son bus, à celui qui va claquer des dizaines d'euros, voire davantage, dans de bons F2P (comme Puzzle & Dragons) ou des jeux payants au business model plus classique.

Quand on sait chercher et trier le bon grain de l'ivraie, l'App Store et Google Play peuvent permettre de découvrir de belles expérience vidéoludiques pour pas cher. Si tu as besoin de te faire une culture vidéoludique du bon jeu mobile récent, te conseille d'ailleurs de t'abonner à Noco et de mater les épisodes de Stamina.

Citation (Draco @ vendredi 17 février 2017, 23:06)
C'est justement pour ça KJ, que personnellement je considère les jeux mobiles comme des sous-jeux, destinés soit au grand public pas forcément fan de jeux vidéo mais pas contre un petit divertissement à sessions courtes soit à d'anciens gamers qui ont moins d'intérêt pour le jeu vidéo, moins de temps à y consacrer et qui tire donc le jeu mobile vers le bas.

Tu as sans doute raison pour une grosse partie de la production mobile. Mais on ne définit pas une "plate-forme" uniquement par ses merdes. Et il y aussi d'excellents jeux sur mobiles, qui peuvent tout à fait contenter les gamers "actifs". Or, c'est justement en parlant de ces jeux là et en les plébiscitant qu'on peut espérer tirer l'ensemble vers le haut.

Citation (Draco @ vendredi 17 février 2017, 23:06)
Et puis sans parler de tout ça, l'expérience de jeu sur de petits écrans est forcément réduite à son plus simple appareil, pas facile donc surtout que la maniabilité se base forcément sur des commandes tactiles pas forcément idéales, bref je pense que Nintendo a raison de ne pas en faire plus s'ils ne veulent pas se louper dans ce secteur. Pour le moment ils ont tout compris.

De base, tu n'aimes pas le jeu nomade, donc ta vision est biaisée. Mais concernant les commandes tactiles, il suffit d'adapter le gameplay à la technologie. Le tort de bon nombre de jeux mobiles, c'est de ne pas tirer parti de leur support et d'essayer d'émuler une maniabilité classique. C'est idiot.
a dit le dimanche 19 février 2017 à 01:05

Bha, tu ne peux pas nier que le tactile a ses limites au niveau du gameplay et qu'en ce sens le jeu sur mobile ne pourra JAMAIS être au niveau. Pour les point & click c'est nickel mais ily a tellement de genres auquel ça montre ses limites... c'est dommage car pendant un temps j'ai cru vers 2008/2009 que le jeu mobile allait emmener à termes tout un tas de nouveaux joueurs vers le jeu vidéo sur consoles et finalement il n'en a rien été et pire, c'est le jeu sur consoles qui s'est effrité.

Tu parles de bons jeux sur mobiles mais combien de grands jeux capables de réunir plusieurs millions de joueurs et les fédérer ? Combien de jeux cultes sur mobile (je ne parle pas de Candy Crush) ? Je serais bien incapable de t'en sortir un.

Plan du site | Nous contacter | © Nintendo-Difference 2016